Happy Guest : Ophélie Poppie, la blogueuse mode dijonnaise

Avec plus de 16.000 abonnés, Ophélie Poppie décrypte la mode et vous propose tout un tas de bons plans via son blog et sa page InstagramPas de « fashion faux pas » pour la blogueuse mode dijonnaise qui nous livre ses endroits préférés dans la région.

Quel est le plat bourguignon dont tu raffoles? Je dirais le bœuf bourguignon de ma mamie. Une recette que je mange régulièrement chez elle depuis que je suis gamine.

Ça fait quoi d’avoir autant d’abonnés sur Instagram? C’est pas un peu flippant d’avoir tous ces gens qui te suivent ? Non tant qu’ils ne sont pas tous devant moi à me regarder en même temps ! Non, je rigole. C’est une fierté pour moi, après plus de deux ans de travail, je vois que je cela fonctionne. Et j’en suis très contente, évidemment j’ai d’autres objectifs et 16k est un palier ! Et malgré tout, ces personnes sont très bienveillantes, parfois plus que des personnes réelles qui partagent notre quotidien.

Un endroit préféré pour passer un samedi après-midi de juillet en Bourgogne ? Un pique nique près de Baulme-la-Roche, il y a une vue incroyable, ou bien un après-midi dans les jardins de La Bussière, très détente avec la petite mare. J’adore cet endroit !

T’es plutôt Kir ou Kir Royal ? Plutôt Kir même si je ne cours pas après cette boisson. Je préfère même le lac Kir pour le coup.

Tu préfères passer un week-end bloqué au dessus de la tour Philippe-Le-Bon ou ouvrir les portes de Primark le premier jour des soldes ? Je dirais ouvrir les portes de Primark un jour de soldes ! Grande fan de shopping que je suis, je suis toujours à la recherche de la bonne affaire. Malgré le fait que passer un moment autour de la Tour Philippe le Bon est incroyable, j’ai le vertige alors j’aurais peur de paniquer à force.

Ton meilleur plan resto dans la cité des ducs ? J’adore aller au Little Italy, non seulement c’est très bon mais en plus je suis fan de la déco ! Ça me rappelle NYC. Et je trouve qu’il n’y a pas suffisamment d’endroits sur Dijon un peu décalé comme ce lieu.

Peux-tu me donner une expression typiquement bourguignonne qui te fait marrer ? « Je suis gaugée ». Je pense que c’est celle qui me fait le plus rire au final. Personne ne la comprend jamais quand je l’utilise. En gros je suis mouillée, mais bien mouillée… !

C’est quoi ton secret pour stocker les milliers de fringues que tu possèdes ? J’alterne les saisons dans ma penderie. Et je fais régulièrement des vides dressing. Au final, j’ai pas énormément de place… et je me lasse très vite des vêtements ! Alors j’en fais cadeau à mes proches et j’en vends un maximum sur des plateformes également.

Quel est ton artiste ou ton groupe préféré bourguignon ? Vitalic. Sa musique m’emporte totalement… Je l’ai déjà vu 4/5 fois en concert… dans des lieux différents mais à chaque fois c’est la même folie.

Tu t’es mise au rythme du foot, toi, pendant la coupe du monde ou tu t’en fiches ? Oui un peu ! Malgré que le foot ne soit vraiment pas mon dada, j’adore l’ambiance avec les copains ! J’adore recevoir donc c’est l’occasion de réunir un maximum de monde à la maison.

C’est quoi ta boutique indépendante préférée à Dijon ? Noir Animal, Camille la responsable de la boutique est un amour et ses collections sont toujours parfaites ! J’évite d’y aller trop souvent sinon je serais bien trop tentée.

Ton moment préféré pour lâcher un bon vieux ban bourguignonLe pacs des copains ! On a fait récemment le pacs d’un couple d’amis à nous, et évidemment le ban bourguignon était de rigueur.

Quel est l’événement ou la manifestation que tu ne rates jamais à Dijon au cours de l’année ? J’aime beaucoup le concert de rentrée, il y a souvent de bons artistes, notamment cette année avec Selah Sue que j’adore ! Je l’avais vu à la Rodia à Besancon il y a quelques années et je suis ravie de pouvoir la voir de nouveau. Elle est toute seule sur scène mais elle envoie grave. C’est une vraie artiste, elle est toute petite mais elle a une énorme prestance sur scène.

Ton bar préféré à Dijon ? Le Quentin évidemment ! J’adore l’ambiance, on connaît bien les équipes, on se sent un peu comme à la maison. J’aime beaucoup Monsieur Moutarde aussi pour la décoration et l’ambiance qui me rappelle l’Hotel Particulier à l’époque, mais j’ai du mal à quitter le Q, mon QG.

Propos recueillis par Julien Rouche
Photos : Ophélie Poppie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *