Happy Guest : Olivier Melis, boss de Lejay Lagoute

Lejay Lagoute, c’est la Rolls Royce de la crème de cassis. Un peu comme la moutarde Grey Poupon encensée par tous les rappeurs américains. Pionnier du game depuis 1841 à Dijon, l’entreprise exporte son nectar dans les plus grands palaces du monde entier, et les baristas les plus tendances se l’arrache. Entretien avec Olivier Melis, numéro 10 de Lejay Lagoute, et grand expert bourguignon sur les fondamentaux de notre région. Trois, deux, un, Kir® !

Quel est le plat bourguignon que tu n’échangerais pour rien au monde ? 

Difficile de les départager : le jambon persillé, c’est le côté esthétique qui est top, des couleurs, de la fraicheur. Pour les œufs meurettes, c’est la texture qui est top, et c’est un sorte de fusion food : œufs, lardons, oignons, champignons, vin, beurre. Il fallait penser à cet ensemble. En tout cas, pour les deux, c’est bon et c’est Dijon.

T’en penses quoi du fameux chassé croisé des juilletistes et des aoutiens ?

Plus que du « fameux » je parlerais de « l’éternel » chassé-croisé des juilletistes et des aoutiens. Je n’ai rien contre tant que les touristes quittent l’autoroute du soleil pour une pause blanc cassis à Dijon. C’est un peu : don’t drink and drive but stop drive driving and have a drink in Dijon

Y a-t-il des mecs qui la boivent pure, la crème de cassis ? Dans ce cas a-t-on le droit de les appeler la crème des « cassoc’ » ?

Une crème de cassis de qualité, bien frappée, peut en effet se déguster pure – et ainsi faire office de dessert fruité. On les appelle tout court car ce sont des hommes de goût ! La crème des bogoss’.

Olivier Melis, devant de gros tonneaux

Toi, t’es plutôt Kir® ou Kir® Royal ?

Les deux mon capitaine, mais en ce moment je suis très Bicyclette. (Un cocktail maison à base de crème de cassis Lejay, de Vermouth Blanc, et de champagne ndlr). D’ailleurs les termes Kir® et Kir Royal® sont des marques déposées par Lejay-Lagoute. Historiquement en 1951, le propriétaire de Lejay-Lagoute de l’époque était très ami avec le chanoinre Kir, et il plaisantait régulièrement sur le goût du chanoine pour le blanc cassé en lui faisant remarquer qu’il devrait remplacer l’appellation par son patronyme. Quelques mois plus tard, le propriétaire reçut un courrier à en-tête du chanoine lui donnant l’exclusivité de l’utilisation de son nom par Lejay-Lagoute, qui a déposé la marque ensuite.

Peux-tu me citer une expression typiquement du coin ?

Allez trois expressions en vrac :

–       Quoi il n’y a plus de Gevrey ?!

–       J’attends un taxi à la gare de Dijon, je serai à Cap Nord dans 6 heures.

–       Deux fonds de culotte pour la 4 ! (Le fond de culotte est un vieux cocktail français qui mélange la Suze et la crème de Cassis, car le fond de culotte ne Suze qu’assis, ndlr).

Il est où ton resto préféré en Bourgogne ?

J’aime beaucoup la cuisine créative de William Frachot au Chapeau Rouge. Le Brunch des Halles de Dijon est aussi un moment convivial et gourmand.

Tu préfères faire une overdose au jambon persillé à 50 ans ou être obligé de vivre toute ta vie reclus en ermite dans un cabanon de jardin le long de l’autoroute du soleil ?

Les deux sont jouables car le persillé, c’est ma came… et la came isole.

Ton artiste ou groupe préféré bourguignon ?

Auguste-Denis Lagoute qui inventa la crème de Cassis en 1841 à Dijon. Un artiste du goût ! Sinon actuellement, j’aime bien Vitalic. Sa musique est bien faite et ne parle pas qu’aux Dijonnais.  

Donne-nous ton meilleur coin baignade pour profiter peinard de la fraicheur introuvable à Dijon depuis le 15 juillet ?

Nous avons un bassin de rétention des eaux de pluie chez Lejay. Cela se tente mais sans garantie.

T’aimes bien les gens qui se plaignent sans cesse de la chaleur (comme je viens de le sous-entendre dans la question précédente), alors qu’à Dijon on se tape facile 4 mois de brouillard et 6 mois de mauvais temps ?

Je crois que se plaindre et un sport national en France, pas seulement à Dijon. Mais il faut l’avouer, c’est vrai qu’il fait super chaud non ?

À Dijon, on a pas de pétrole mais on a… Peux-tu me finir cette phrase s’il te plaît ? 

–       du cassis

–       le chanoine

–       du pinard

Donc on devrait s’en tirer…

Tu faisais quoi le soir de la coupe du monde 2018 (oui va falloir s’y faire à cette nouvelle question) ?

Je partageais ce moment de liesse populaire avec ma femme et mes enfants. On était en terrasse au Chanoine (place de la Lib’) et l’ambiance était là et bonne. De belles émotions et de belles joies !

La crème de cassis, on peut la boire avec quoi d’autres que du vin ?

C’est extrêmement versatile et facile à mixer en cocktail ; du gin au bourbon en passant par la tequila, les possibilités sont immenses. Demandez un cocktail création chez Monsieur Moutarde, vous verrez par vous-même !

C’est quoi ton cocktail préféré à base de crème de Cassis ?

Comme dit plus haut, j’aime bien la Bicyclette mais je ne refuse jamais un Diablo (Lejay, tequila, citron vert, ginger beer).

Tu connais l’expression « blanc sur rouge rien ne bouge, rouge sur blanc tout fout le camps » ? Ça compte quand tu mets de la crème de cassis avec ou pas selon toi ?

J’avais mis le MIT (célèbre université de Boston spécialisée dans la recherche, ndlr) sur le coup mais je ne suis pas sûr que cet adage soit prouvé scientifiquement. Je pense surtout qu’il faut rester raisonnable et consommer des produits les plus naturels possible, à l’image de notre cassis qui est 100% naturel et 100 % français (aucun colorant, aucun additif et basé sur un « process » ancestral créé en 1841 par Auguste Denis Lagoute). Même à Dijon consommez avec modération !

Propos recueillis par Julien Rouche
Photos : DR

Découvrez les expériences Happy à base de crème de cassis :

KIR® est une marque déposée de LEJAY LAGOUTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *